Cave Millenium

Réalisée avec 23 fers à béton en guise de structure et des détails de serrurerie qui en font une étonnante sculpture d'appartement, cette cave à vins est aussi un monument de technicité.

De prime abord, c'est un monolithe translucide de près de trois mètres de longueur sur deux soixante de hauteur et soixante centimètres de large. Basiquement, c'est une armoire à vins, mais une d'exception. Construite sur mesure, elle est un petit bijou de technique qui se permet en plus d'allier l'esthétique au côté pratique. Imaginée pour stocker jusqu'à 420 bouteilles de toutes formes et origines, thermorégulée pour en maîtriser la température, l'humidité ou les UV, elle est aussi un meuble qui vient structurer l'espace et opérer une scission entre la salle-à-manger et le séjour.

Le râtelier proprement dit est constitué de 23 fers à béton, clin d'œil à la profession de constructeur du maître des lieux, séquencés chacun de 18 épingles horizontales, travaillées de manière à faire reposer les quilles de Clos et Châteaux divers. Autant d'offrandes qui se présentent dans un jeu de transparence et de contraste entre le minimalisme de la structure et la brutalité du fer à béton. Pour l'adoucir, celui-ci est thermolaqué. La technique est décaissée dans la chape, celle-ci juste recouverte d'une grille perforée dont les orifices viennent rappeler les bulles de champagne. Une manière aussi d'amener de la légèreté dans une structure de deux tonnes.

 

C'est une sculpture en tant que telle où le détail de la serrurerie et des finesses d'exécution (des montants réduits au plus strict minimum, un verre sérigraphié au millimètre, des joints négatifs qui soulignent discrètement la pièce) offre une pièce digne d'un travail de haute horlogerie.

Programme: Cave à vin

Lieu: Genève

Client: Privé

Date: 2017

Coût: Confidentiel

Statut: Réalisé

Equipe: Sébastien Jeannet, Rémi Soulard

Réalisation: Metallover

Crédit photo: © Régis Golay / federal-studio.com