Boat House

Inspirée de la nature qui l'entoure, et notamment le Léman, cette Boat House prend la forme d'une coque renversée. Clin d'œil au Toucan et Macareux d'autrefois.

La parcelle est d'exception. Très longue, étroite à son entrée, beaucoup plus large et tombant dans le lac Léman à son opposé. Un paysage à la Hodler, imprégné de quiétude et de sérénité, évoquant tout un pan de culture lacustre.

Dans ce décor composé d'arbres et de rochers, le projet est né du site. L'eau évoquant le large, les embruns, la quête d'un nouvel horizon, le projet architectural était né. Ce serait une coque de bateau renversée. Une armature de bois qui renvoit à quelques glorieux vaisseaux qui ont navigué sur le lac tels le Toucan, le Macareux, les 6 mètres. Cette coque a été déformée pour épouser la forme du site et offrir une protection à la Bise et au Joran. Avant l'implémentation de la maison sur le site, les différents cadrages sur l'horizon ont été passés en revue, aussi soigneusement qu'un marin préparant une traversée de l'Atlantique, et les choix dictés par les éléments.

La vue est à babord, le cadrage sur le soleil levant à l'étrave. On y entre par tribord, comme si la maison était à quai. La suite principale, façon quartiers du capitaine, se trouve à la proue du navire quand le séjour occupe toute la largeur de la poupe. Impression de pénétrer dans une cathédrale de bois. Pas étonnant quand on sait que les charpentiers d'autrefois officiaient autant sur les édifices religieux que sur les constructions des bateaux. Plutôt que de réinventer la roue, le propos ici a donc été d'en renverser la coque. Les terrasses sont ouvertes, mais couvertes.

C'est une maison pour un couple à la retraite. On y vit à plat, comme sur le pont d'un bateau. Les chambres d'amis sont au nombre de deux, sous le toit, en fond de cale si l'on veut, profitant de la double hauteur présente à cet endroit. Mais c'est un habitat flexible pouvant révéler de nouvelles typologies en s'adaptant à d'autres réalités familiales. C'est une maison en bois pour ce qui est de son enveloppe (façade, corps, mur ou fenêtres). En pierre sèche pour tout ce qui concerne les éléments extérieurs et les murs intérieurs. Un rapport pierre-bois qui renvoie à la nature du sol. Et à la force des éléments.

"La suite principale, façon quartiers du capitaine, se trouve à la proue du navire quand le séjour occupe toute la largeur de la poupe."

Programme: Construction d’une villa individuelle

Lieu: Crans-Près-Céligny, Vaud

Client: Confidentiel

Date: 2016 -

Coût: Confidentiel

Statut: Avant-projet

Equipe: Maya Johnsson, Axelle Mantilleri, Rémi Soulard

Crédit photo: © Régis Golay / federal-studio.com